Pour votre activité professionnelle, vous êtes amené à souscrire un prêt pour réaliser certains projets, comme la construction d’un bâtiment, l’achat d’équipements, l’aménagement de locaux...
Pendant la durée de votre prêt, nul n'est à l'abri d'un aléa comme un accident, une chute, une maladie...
Personne ne peut prévoir mais vous pouvez vous prémunir, en partie, des conséquences financières liées à ces évènements.

C’est pourquoi une assurance emprunteur est essentielle.

ET SI QUELQUE CHOSE VOUS ARRIVAIT…
comment l’assurance emprunteur vous aiderait ?

Une maladie grave nécessitant
un lourd traitement
ayant pour conséquence

un arrêt
longue durée

Un arrêt longue durée
peut entraîner :

Un salaire supplémentaire à payer pour le salarié qui remplace le dirigeant


Les remboursements du prêt à honorer malgré une baisse de revenus…

Avec la garantie Incapacité Temporaire Totale (ITT) :
prise en charge des mensualités (selon conditions prévues au contrat)

Une chute d’échelle entraînant
de lourdes séquelles
ayant pour conséquence

un handicap à vie
du dirigeant

Du jour au lendemain, un dirigeant dans l’incapacité définitive d’exercer son métier doit pourtant continuer à rembourser son prêt.

Avec la garantie Invalidité Permanente Totale (IPT) :
prise en charge des mensualités (selon conditions prévues au contrat)

Une crise cardiaque
d’un associé
entraînant

son
décès

Le décès d’un associé n'est pas sans conséquence sur le remboursement du prêt.

Avec la garantie Décès :
prise en charge du capital restant dû de l’assuré décédé (selon conditions prévues au contrat)

Un terrible accident
de voiture
entraînant

un décès
accidentel

En cas de décès, les charges continuent de courir.

Avec la garantie Capital Décès Complémentaire :
versement aux bénéficiaires de la moitié du capital restant dû (selon conditions prévues au contrat)

VOS QUESTIONS — NOS RÉPONSES

En matière de financement professionnel, pour l’activité et l’équipement, les investissements sont fréquents et de montant variable. Le cumul de ces prêts représente souvent des encours très élevés. Maladie, accident, décès, nul n’est à l’abri, y compris dans l’exercice de sa profession.
L’assurance emprunteur est importante car elle a pour but de vous protéger ainsi que vos associés, des conséquences financières liées à ces événements en fonction des garanties souscrites.

Lorsqu’un associé décède, cela suppose que les associés survivants peuvent augmenter leur effort financier pour reprendre ses remboursements à leur charge.
Il est donc important de bien définir la quotité par associé, c’est-à-dire la part du capital à garantir en cas de sinistre. Il est fortement recommandé d’assurer chaque emprunteur à 100 % pour que l’intégralité du capital restant dû soit remboursée par l’assurance emprunteur, selon les conditions prévues par le contrat. Cela permet de ne pas laisser ses associés assumer seuls la charge financière de son emprunt, et donc de pérenniser l’entreprise.

L’assurance emprunteur propose des garanties qui couvrent différents degrés d’invalidité et d’incapacité :

La garantie Incapacité Temporaire Totale (ITT) : vous n’êtes plus en mesure d’exercer, même à temps partiel, votre activité professionnelle ou vos activités habituelles pendant une période allant jusqu’à 3 ans.

La garantie Invalidité Permanente Totale (IPT) : à la date de consolidation de votre état de santé, votre taux d’incapacité défini par le médecin de l’assureur est supérieur ou égal à 66 %.

La Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA) : impossibilité de se livrer à toute occupation ou activité rémunératrice (ou pouvant vous procurer gain ou profit) et obligation de recourir à une assistance pour les actes ordinaires de la vie (se laver, se nourrir, se déplacer, s’habiller).

En fonction du montant, de l’objet du prêt et des garanties que vous entendez souscrire, des formalités médicales peuvent être exigées. L’assurance emprunteur peut être souscrite si vous avez moins de 80 ans pour le décès, moins de 70 ans pour la perte totale et irréversible d’autonomie, moins de 64 ans pour les autres garanties.

L’offre assurance emprunteur du Crédit Agricole vous couvre, selon les conditions prévues par le contrat, si vous êtes reconnu dans l’incapacité d’exercer votre profession indiquée au moment de la signature du contrat.
Ainsi, l’offre assurance emprunteur continue de vous indemniser y compris si vous faites l’objet d’un reclassement professionnel consécutif à votre invalidité.

POURQUOI FAIRE CONFIANCE AU CRÉDIT AGRICOLE ?

UN INTERLOCUTEUR UNIQUE
Votre conseiller Crédit Agricole est votre interlocuteur privilégié pour votre prêt immobilier et votre contrat d’assurance emprunteur. Et cela, jusqu’au terme de votre crédit.
Prendre l’assurance emprunteur auprès de votre banque, c’est pour vous la garantie de plus de simplicité dans la gestion de votre dossier au moment d’emprunter mais aussi lors d’un sinistre.

DES FORMALITÉS SIMPLIFIÉES
Vous n’avez pas de questionnaire médical, selon les types et montants de prêt ainsi que les garanties que vous entendez souscrire.
Dans le cas où votre prêt évolue, vous n’avez aucune formalité supplémentaire à effectuer.