Assurance Perte d'emploi

marché particuliers

Parce qu'en s'engageant sur un crédit immobilier de longue durée, on ne peut prendre aucun pari sur son avenir, l'assurance perte d'emploi est indispensable pour protéger son logement et sa famille.

Les plus

  • Une assurance parmi les moins chères du marché
  • Une garantie à hauteur de 50 % de l'échéance du prêt
  • Un tarif garanti tout au long de la durée : pas de mauvaise surprise en vue !
  • Une garantie forfaitaire, indépendante de votre perte de revenus
Descriptif détaillé

L'Assurance Perte d'emploi est complémentaire à l'assurance décès-invalidité pour les crédits immobiliers amortissables. Elle ne peut être souscrite qu'au moment de l'adhésion mais jamais en cours de prêt. C'est pourquoi il faut bien y songer lors du rendez-vous avec votre conseiller.

L'adhésion est possible jusqu'à 50 ans pour les salariés sous contrat à durée indéterminé auprès d'un employeur unique, ayant droit, en cas de licenciement, aux allocations ASSEDIC ou équivalent. Aucune condition d'ancienneté n'est requise !

Attention : il n y a pas de prise en charge possible pour une perte d'emploi survenant en première année d'assurance.

En cas de sinistre, l'assureur applique une franchise qui couvre les 90 premiers jours de versement des allocations par les ASSEDIC. Ces 90 premiers jours ne sont donc pas pris en charge.

Montant forfaitaire de prise en charge : vous êtes pris en charge à hauteur de 50 % de l'échéance avec une indemnité plafonnée à 1 750 euros par mois. Aucun lien n'est fait avec vos revenus. Ce pourcentage est prévu dès le départ et ne peut être remis en cause.

Durée de prise en charge : vous pouvez bénéficier des prestations pendant 1 460 jours au total, par périodes de 365 jours maximum (continus ou non). Chaque fin de période de 365 jours doit donner lieu à la reprise d'une activité sous CDI d'au moins une année.

En cas de reprise d'activité de moins de 180 jours pendant une prise en charge (exemple : emploi en CDD, stage de formation etc.), celle-ci reprend ensuite immédiatement.

En cas de reprise d'activité de plus de 180 jours, la prise en charge s'arrête mais peut reprendre avec franchise en cas de nouvelle situation de chômage total, indemnisé par les ASSEDIC faisant suite à l'un des événements suivants : licenciement, fin de contrat à durée déterminée, période d'essai non concluante, fin de stage de formation professionnelle.

Le tarif est garanti sur la durée de l'assurance : 50 % l'an du capital emprunté. Il n'évoluera pas.

Notre contrat vous suit dans votre évolution professionnelle : si vous changez d'activité et n'êtes plus salarié ou cessez toute activité professionnelle, vous pourrez bien entendu demander l'arrêt de votre contrat. Et si vous reprenez quelque temps plus tard à nouveau une activité salariée en CDI, nous réactiverons votre contrat sur votre demande.

Les événements garantis et les conditions figurent au contrat. L'Assurance Perte d'emploi est proposée par CNP IAM. S.A. au capital de 30 500 000 euros entièrement libéré - 383 024 189 RCS Paris. Siège social : 4 place Raoul Dautry - 75716 PARIS CEDEX 15.
Les évènements garantis et les conditions figurent au contrat; ce contrat est distribué par votre Caisse Régionale du Crédit Agricole, immatriculée auprès de l'ORIAS en qualité de courtier. Les mentions de courtier en assurance de votre Caisse sont à votre disposition sur www.mentionscourtiers.credit-agricole.fr ou dans votre agence Crédit Agricole.
Autorité chargée du contrôle de l'assureur : Autorité de contrôle des Assurances et des Mutuelles – 61, rue Taitbout - 75436 PARIS CEDEX 09
Questions-Réponses

Qui peut s'assurer ?

Toute personne âgée de moins de 50 ans, à condition :

  • d'être salarié(e) en contrat à durée indéterminé (CDI) chez un employeur unique ; peu importe si vous n'y êtes que depuis 3 mois ! Vous pouvez quand même adhérer.
  • d'être assuré(e) en garantie décès pour le prêt en question.
  • d'avoir droit aux allocations ASSEDIC (ou équivalent) en cas de chômage.

Que garantit ce contrat ?

Cette assurance vient diminuer votre charge mensuelle de remboursement : en cas de licenciement après au moins un an sous contrat de travail à durée indéterminée, l'assurance prendra en charge, après franchise, 50 % de votre mensualité (avec un maximum de 1 750 euros par mois).

Le versement de cette prestation est indépendant de votre perte réelle de revenus ! Vous savez précisément dès le début ce que vous allez percevoir.

Pendant combien de temps allez-vous m indemniser ?

Vous pouvez être pris en charge pendant 365 jours tant que vous bénéficiez d'allocations ASSEDIC. Et 4 périodes de 365 jours sont possibles pendant tout votre prêt soit 1 460 jours au total.

Au bout des 365 premiers jours de prise en charge (qu'ils soient faits en une ou plusieurs fois), les prestations ne sont plus versées. Il faudra alors un nouveau CDI d au moins un an suivi d'un licenciement pour retrouver des droits à prestation.

Si je trouve un CDD pendant que je suis au chômage ?

On a tout prévu :

Si vous retrouvez une activité professionnelle mais qu'elle dure moins de 6 mois, on réactive immédiatement votre prise en charge dès la fin de cette activité, sans nouveau délai de franchise.

Et si vous aviez retrouvé une activité de plus de 6 mois et qu elle cesse (même une fin de CDD, une période d essai non concluante, une fin de stage de formation, un licenciement), la prise en charge pourra recommencer après une période de franchise (voir en page 7 : un peu de vocabulaire).

Et si je tombe malade ma période de prise en charge ?

Pendant une maladie, ce ne sont plus les ASSEDIC qui vous indemnisent mais votre régime de sécurité sociale au titre de l'assurance maladie. Le contrat d'assurance perte d'emploi s'interrompt alors aussi.

Mais lorsque vous irez mieux, la prise en charge se réactivera dès l'instant où les ASSEDIC recommenceront à vous indemniser.

Si je change de statut en cours de route ?

Vous étiez salarié et vous décidez de vous lancer dans une activité non salariée ou bien vous ne travaillez plus : vous pouvez demander qu'on interrompe votre contrat d'assurance ! Par contre, si plus tard vous reprenez une activité salariée, signalez-le, votre contrat sera réactivé moyennant paiement des primes. C'est simple, non ?

J'imagine que ce doit coûter cher !

Détrompez-vous ! Ce contrat vous est proposé à un prix totalement minime parce que le Crédit agricole souhaite pouvoir réellement accompagner ses clients dans des moments difficiles.

L'essentiel
© Crédit Agricole 2011